lundi 7 avril 2014

Les couleurs


Coucou tout le monde,

Parfois, un petit retour à la base est essentiel et c'est pourquoi aujourd'hui j'ai décidé de vous parler des couleurs et du cercle chromatique.La plupart le connait, mais savez vous exactement comment il fonctionne et la façon dont il a été conçu?


Vous connaissez tous les trois couleurs primaires soit le bleu, le rouge et le jaune. Le mélange de ces 3 couleurs primaires à parts égales, donne le noir . Une combinaison inégale à dominante chaude donnera du brun.

Triangle des couleurs primaires
Les couleurs secondaires

Lorsque l’on mélange deux couleurs primaires à parts égales, on obtient une couleur secondaire. Le Orange est la couleur secondaire issue du mélange des primaires Jaune et Rouge. Le Violet est la couleur secondaire issue du mélange des primaires Rouge et Bleu. Le Vert est la couleur secondaire issue du mélange des primaires Bleu et Jaune.

Couleurs secondaires

On se retrouve avec une étoile des primaires et des secondaires

Double triangle des couleurs secondaires

Lorsque l’on ajoute un tout petit peu de la troisième couleur primaire à une couleur secondaire, on dit que le ton est rompu, elle devient tertiaire.
Les couleurs tertiaires
Une couleur tertiaire résulte du mélange à parts égales d’une secondaire avec la primaire autre que celles qui la composent. Il y a 6 couleurs tertiaires obtenues par le mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire voisine :

Étoile des couleurs

Le cercle chromatique
Un cercle chromatique est une représentation conventionnelle, circulaire des couleurs. Également appelée roue des couleurs, elle représente leur successivité en mode horaire cyclique.

Le Cercle Chromatique

Dans d’autres représentations, le rouge est souvent positionné en haut du cercle ou sur la droite. D’autres cercle feront apparaître de nombreuses subdivisions intermédiaires, voire un cercle continu.


LA TEMPÉRATURE DES COULEURS Il est d’usage de parler de tonalités chaudes pour les couleurs allant du jaune au rouge-violacé sur le cercle chromatique et ainsi, les couleurs froides sont celles allant du bleu-violacé au jaune-vert sur le cercle chromatique. Cependant, le phénomène de relativité, d’interaction des couleurs, nous montre qu’une teinte comme le jaune-vert peut paraître plus froide si elle est placée à côté d’une couleur chaude telle que le rouge et pareillement, plus chaude si elle est placée à côté d’une couleur froide, comme un bleu.

Température des couleurs





Dans la nature, nous avons des exemples de ce contraste maximum par la complémentaire avec notamment le bien nommé flamboyant. Cet arbre originaire de Madagascar qui fleurit dans les régions intertropicales, doit son nom à la couleur rouge -éclatante de ses fleurs. Cet éclat, cette flamboyance s’explique par le contraste maximum qui s’exerce entre ce rouge et le vert du feuillage, sa complémentaire.


LES COULEURS COMPLÉMENTAIRES La Terre est bleue comme une orange. Une couleur donnée trouve sa correspondance complémentaire avec la couleur qui lui est diamétralement opposée sur le cercle chromatique.

Principe des couleurs complémentaires

Ainsi, la complémentaire du bleu est le orange, celle du jaune est le violet, celle du vert est le rouge… cela s’appliquant aux autres couleurs du cercle chromatique.
Nous pouvons déterminer une complémentaire grâce à un petit jeu optique faisant appel à la propriété de rémanence des cônes de l’œil. Sur l’image ci-dessous, fixons le cercle bleu pendant 30 secondes, puis portons notre regard dans le carré à droite. Que voyons nous au centre?… Un cercle orange!

Bleu Orange

On pourra également voir se former un halo orange autour de notre cercle bleu, du fait du mouvement oculaire.
À titre de répère, nous pouvons remarquer que les couleurs complémentaires des primaires sont des couleurs secondaires, elles ne contiennent que 2 couleurs. Inversement, la complémentaire d’une couleur secondaire est nécessairement une primaire. Pour une couleur secondaire donnée, la complémentaire est la troisième couleur primaire. Par exemple, le orange obtenu par le mélange de rouge et du jaune est la couleur complémentaire du bleu, troisième couleur primaire de ce système soustractif.

USAGE DES COULEURS COMPLÉMENTAIRES

L’utilisation du noir n’est pas approprié pour le création des ombres ou pour assombrir les couleurs comme cela se fait très fréquemment. C’est par le mélange avec sa complémentaire que l’on pourra assombrir une couleur donnée sans la ternir. En cela, l’usage des complémentaires est une véritable révélation pour le peintre en termes de modelés et de contrastes.

Triangles des relations complementaires

  • La fiche du cercle chromatique











Roue des couleurs 
Source: http://www.lejardindekiran.com/experimenter-le-melange-des-couleurs-en-peinture-reperes-et-principes/

Alors voilà, c'est tout  en ce qui concerne les couleurs. J'espère que cela vous a plu.
_mini_
pour Scrapbook Tendance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire