lundi 15 juillet 2013

tutoriel de mise en couleur d'un visage

J'aimerais partager avec vous quelques trucs de mise en couleur pour donner plus de vie aux visages de vos personnages. J'ai illustré toutes les étapes avec les  crayons de bois, et ajouté la même image coloriée avec les marqueurs Copics et les encres Distress. La façon d'appliquer la couleur avec chaque médium est différente, mais les étapes sont sensiblement les mêmes.

Pour cette démonstration, je  me suis servie de crayons de bois Prismacolor (de la série artiste d'environ PC1120, qui a été remplacée par les Prismacolor Premier; malheureusement, les couleurs ne sont pas les mêmes et les numéros sont différents, c'est pourquoi j'ai photographié les crayons, ceci vous donnera une idée des teintes utilisées).

 J'ai tout d'abord étampé mon image sur du paper Bristol Vellum, série 300, de Strathmore, avec de l'encre Versafine. J'utliserai aussi de la taltine - qui est un diluant, ce qui me permet d'étaler les différentes couches de pigments et de donner un fini plus uniforme à mes couleurs, et des tortillons (ces petits cones de papiers roulés).

Juste un mot sur les papiers;  quelque soit le médium utilisé, la qualité du papier est important si vous désirez un résultat impeccable.  Pour le crayons de bois, le papier Bristol est l'idéal, il est disponible lisse ou texturé (Vellum). Le papier aquarelle 120 lb est celui dont je me suis servi pour l'exemple coloré avec les encre distress. Quant aux copics, ils sont appliqué sur X-press blending card, qui est mon papier préféré à cause de son blanc pur,  de sa capacité de saturation et de sa qualité.



1ère étape.

Déterminer un point de lumière; imaginer que la lumière vient de votre droite et qu'elle frappe sur le visage. Ceci permet de garder un point lumineux sur le visage et d'ombrer d'une manière appropriée. Notez que je conserve un espace blanc dans le visage de Tilda. Étalez partout ailleurs la teinte la plus pâle, en réservant cet espace. Au moyen d'un tortillon propre, et préalablement mouillé de taltine, passez en faisant des petits cercles sur la couleur, en partant du centre pour aller vers les rebords. Vous conserverez ce tortillon pour cette teinte pâle, afin d'éviter la contamination.



2e étape.
Placer une teinte plus foncée sur les zones extérieures du visage tel que sur la photo. Puis, avec un autre tortillon, étalez doucement le pigment, en prenant soin de garder l'intensité vers les zones d'ombre (non illustré).





3e étape.



Accentuez l'ombre avec une couleur plus foncée comme ci-dessous, 


puis étaler avec le tortillon, en allant vers le rebord, pour conserver l'ombre à l'endroit désiré.


Remarquez la différence lorsque le pigment est étalé avec le tortillon.


4e étape
Les joues. Ajouter du rose pour former les joues, plus près des bords du visage, j'ai utilisé un rouge plus foncé, que j'ai pris soin de ne pas étaler partout, afin de conserver l'intensité dans la partie la plus ombragée du visage. J,ai photographié les couleurs utilisées: 2 teintes de pêche, une pâle et l'autre plus foncée; 2 teintes de rose, une très très pâle, une intermédiaire; la couleur foncée dont je me suis servie pour faire l'ombre autour du visage est une teinte de henné (brun-rose)







J,ai utilisé ici la même technique avec des crayons copics; j'ai travaillé avec du E-0000, E-11-13-15, pour les joues du R20-22.

                                         



Encore une fois j'ai refais les mêmes étapes avec de l'encre distress, les couleurs utilisées sont Tattered Rose, Tea dye, et Worn Lipstick, plus ou moins dilué pour donner l'intensité souhaitée.







Voilà, j'espère que ces quelques trucs vous aideront à faire vivre les visages de vos personnages favoris! 









12 commentaires:

  1. Que de travail ! C'est magnifique !

    RépondreSupprimer
  2. Que de travail ! C'est magnifique !

    RépondreSupprimer
  3. Que de travail ! C'est magnifique !

    RépondreSupprimer
  4. Oh wow! ton coloriage est tout à fait splendide. J'adore le travail que tu fais avec les Prismacolor.
    De toute beauté

    RépondreSupprimer
  5. Merci Danielle!!! Tes explications sont vraiment très claires. Elles seront certainement une belle référence pour celles qui veulent maintenant s'adonner à la coloration de leur personnage. Et ce, quelque soit le medium choisi! Bravo!

    RépondreSupprimer
  6. Quelle belle chronique!! Très utile!!

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ta chronique elle est très intéressante!! le résultat est superbe!

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup! si vous avez des questions n'hésitez pas à les laisser soit ici en commentaires, ou par courriel!
    une suite? les cheveux, les vêtements??

    RépondreSupprimer
  9. merci Danielle ... oui oui on veut une suite :D
    didi

    RépondreSupprimer